Origines et but

L’association s’est donnée ce nom en toute logique suivant deux axes qui lui tiennent particulièrement à coeur :

Flottille, car l’association est née à La Flotte en Ré, que sa première action a été d’organiser des rassemblements et que son objectif est de reconstituer une flottille de bateaux traditionnels.

L’esprit d’une flottille de bateaux est un esprit de convivialité extraordinaire dans laquelle tous les participants sont heureux avant tout de se retrouver et d’échanger, qui des recettes de restauration du bois, qui des tours de main, qui des photos…

en Pertuis, car pour notre association, l’entité géographique locale connue par tous est bien celle des Pertuis. Ces pertuis Breton, d’Antioche ou de Maumusson, protégés par les îles de Ré, Aix et Oléron, forment un tout qu’il faut promouvoir de façon globale. Cette entité géographique a favorisé les échanges commerciaux et a permis l’interraction entre terre et mer grâce aux cours d’eau Sèvre, Charente et Seudre donnant accès à des villles prestigieuses telles que La Rochelle ou Rochefort.

Ainsi, Flottille en Pertuis est un regroupement de propriétaires de bateaux traditionnels des pertuis charentais, soucieux de leur conservation et de leur valorisation, par l’organisation de régates autour de l’Île de Ré et plus loin.

L’association, son but, ses moyens

La création de l’association a été la suite logique de l’organisation :

  • en 1981, 1982, 1983, de rassemblements de bateaux traditionnels dans les pertuis charentais
  • d’une exposition en mars-avril 1983 à la Maison de la Culture de La Rochelle sur le thème « Autour des bateaux traditionnels et de la vie maritime de nos pertuis ».

Adhérer à Flottille en Pertuis, c’est collaborer aux échanges de connaissances et de savoir-faire qui participent à l’entretien de ces bateaux traditionnels. C’est aussi s’associer à la dynamique de sauvegarde du patrimoine maritime.

Actuellement, une cinquantaine de bateaux fait partie de l’association. Quatre sont classés Monuments Historiques (Inventaire général du patrimoine culturel). Certains ont été restaurés.

Dans le Port de La Flotte, grâce à un budget d’équipement européen, des pontons réservés aux bateaux traditionnels ont été aménagés depuis 2001. Ils participent à mettre en valeur cette flottille.

Le deuxième volet de l’action de ces passionnés a vu le jour sous la forme d’une exposition présentée pendant deux ans dans une salle de la Mairie de La Flotte. Depuis 1986, cette exposition s’est transformée en un musée de société permanent, appelé la Maison du Platin.

Les moyens de l’association reposent sur des subventions (Commune, Communauté de Communes, Région), des financements privés et ses ressources propres (cotisations, droit d’entrée au musée, produit des manifestations).