Laisses les dire, sloup ostréicole

Sur les vieilles photos des années 1920-1930, on voit dans le port du Château d’Oléron une flottille de petits sloups ostréicoles qui ont tous un air de famille. En réalité ils répondent aux besoins du même métier, dans le même environnement et dans le même contexte technique : le travail sur les parcs à huîtres. Partir avec le jusant chargé de jeunes huîtres ou de matériel pour travailler aux parcs, parfois en remorquant une ou deux lasses, se faufiler dans les chenaux des coureaux d’Oléron, échouer sur le banc d’Agnas ou plus loin sur le banc Lamouroux, voire sous le vent de l’île d’Aix puis rentrer au Chenal d’Ors ou à la Tremblade avec une pesante cargaison de précieuses coquilles… et chaque jour recommencer. Ce fut la carrière de Laisses les dire pendant plus de 50 ans. Certes entre temps, il avait perdu son gréement de voilier au profit d’un puissant moteur qui avait remplacé le vieux 5/7 Castelnau d’origine…

Racheté en 1985 à Ors (Oléron) par un passionné, connaisseur du patrimoine maritime des Pertuis qui disparaissait, il a retrouvé sa voilure et une nouvelle jeunesse pour une nouvelle vie à sillonner les Pertuis. Avec son étrave droite, son arrière en demi cul de poule (ou demie voute), sa baignoire accueillante, sa coque blanche et son pavois bleu avec un fin liston jaune et avec son flêche jaune, c’est un familier des rassemblements et des fêtes des Pertuis. Il a gardé ses caractéristiques de bateau de travail : quille longue, faible franc bord et petite coupée dans le pavois pour faciliter l’embarquement quand le bateau est à l’échouage avec une grande cale largement ouverte pour recevoir à présent son chargement de plaisanciers… Son classement comme Monument Historique en 1993 se justifie par la qualité de la restauration effectuée par les Chantiers Paraveau à Marennes et Despierre à La Rochelle et les détails soigneusement conservés qui lui donnent cette silhouette si élégante et caractéristique d’un sloup des Pertuis.

 

Construit en 1930 par les chantiers Paul Bernard à La Tremblade, l’un des chantiers les plus productifs de la région, Laisses les Dire est un bateau rapide et affuté qui est devenu l’un des bateaux les plus emblématiques des Pertuis.

Basé à La Flotte, île de Ré, il navigue pour Flottille en Pertuis.

 

Longueur hors tout : 10,50 m – Longueur de coque : 7,50 m – Longueur à la flottaison : 7,00 m – Bau : 2,90 m – Tirant d’eau : 1,10 m – Gréement aurique : Grand voile, foc et trinquette blancs – flèche à balestron jaune.

 

Voir les plans du bateau