Musée

  • Parcours libre

Le Musée du Platin comporte 4 niveaux d’exposition thématique :

  • Rdc : Collection archéologique provenant des fouilles de l’Abbaye des Châteliers ; collection d’outils agricoles et viticoles ; collection maritime avec maquettes de voiliers traditionnels, outils de pêche.
  • 1er niveau : Histoire des traversées île de Ré/continent, de la marine à voile jusqu’à la construction du pont.
  • 2e niveau : Collection ethnographique et sociologique avec reconstitution d’un intérieur charentais de la fin du 19e siècle/début du 20e siècle.
  • 3e niveau : Exposition temporaire.

Il faut compter en moyenne 45 minutes de visite.

Les panneaux permanents et temporaires sont traduits en anglais et en espagnol. Le livret de traduction est disponible à l’accueil du musée.

Pour les enfants, des jeux de piste à faire pendant la visite sont également disponibles à l’accueil du musée. Nous avons plusieurs niveaux en fonction des âges des enfants, n’hésitez pas à demander !

Le musée est accessible aux personnes ayant un handicap visuel, auditif et mental. Pour les personnes à mobilité réduite, seul le rez-de-chaussée est disponible.

Télécharger le flyer du musée, ici.

 

  •  Exposition temporaire
    « Ré : l’île aux vignes, histoire d’un vignoble » !

Installé dans une ancienne distillerie, il semblait inévitable pour le Musée du Platin de proposer une exposition sur la viticulture rétaise. Première activité économique de l’île de Ré pendant plus de sept cents ans, la culture de la vigne a façonné le territoire et ses habitants. Les savoir-faire ont évolué avec les avancées techniques de leur époque, mais certaines traditions demeurent. C’est notamment le cas pour la fête des vendanges.

Ainsi, cette exposition intergénérationnelle vise à faire (re)découvrir le vignoble rétais à travers ses pratiques passées et actuelles.

Depuis l’arrivée des moines cisterciens au XIIe siècle jusqu’à la création de la coopérative viticole au XXe siècle, la viticulture rétaise n’a cessé de se réinventer pour faire face aux multiples bouleversements qu’elle a connu. Véritable marqueur de l’identité rétaise, le vignoble a apporté prospérité et richesse aux habitants de l’île, notamment ceux du sud (la partie nord étant davantage tournée vers la saliculture). Le commerce du vin a transformé le paysage et a façonné le territoire. D’abord, avec la création puis l’extension du vignoble au Moyen Age. Ensuite, avec l’intensification des échanges commerciaux dans les ports de La Flotte et de Saint-Martin qui ont engendré des aménagements urbains. Enfin, avec la multiplication des distilleries et vinaigreries au XIXe siècle. C’est l’ensemble des témoins de ce passé viticole, aujourd’hui en partie disparu, qui sont mis en avant dans cette exposition.

Une exposition sur la vigne permet d’aborder l’histoire des bâtiments en tant que distillerie, tonnellerie ou encore anciens chais. De même, cela met en lumière les outils quotidiens du vigneron ou du tonnelier, nombreux parmi les collections du musée.

La visite de cette exposition est comprise dans le billet d’entrée du musée. Télécharger l’affiche de l’exposition, ici.